background
logo mon voyage à cuba

La Habana Vieja

Durant des années La havane fut attaquée par flibustiers et pirates de tous acabits, dont votre dévoué et humble guide doit probablement confesser quelques aïeux notoires tels que Jack Drake, Barberousse et Peter Pan.

Le quartier de la vieille Havane, "Habana vieja", qui s'étend depuis le port, a été déclarée Patrimoine de l’Humanité par l’UNESCO en 1982. Vous y trouverez toutes sortes de monuments anciens, forteresses, églises, palais, etc. avec de véritables joyaux architecturaux d’époques diverses, offrant des collections d’édifices des plus complet de toute l’Amérique.

 IMG 0624

 Cette partie de la ville abrite plus d’un millier d’édifices d’importance historique avec plusieurs exemples d’une architecture allant du baroque à l’Art déco.

La Havane s’est développée sur quatre places principales :

- La vaste Plaza de Armas, qui était le centre militaire et défensif, avec sa forteresse, où se déroulaient les défilés militaires.

- La plaza de la catedral, sa cathédrale était le centre religieux

- La plaza vieja, plus connue aujourd’hui sous le nom de El templete, a été l’axe commercial, avec son important marché. C’est là qu’a été célébrée la première messe.

- La plaza de San Francisco de Asís a été le principal point d’exportation et d’importation car elle se trouve à côté du port.

Les quatre places sont reliées entre elles par des ruelles étroites.

Eusèbe Leal, historien de La Havane au cours des dernières années avec beaucoup de temps et d’efforts, a restitué la splendeur coloniale de ces quatre places et de la ville.



Le quartier de la vieille Havanne mérite plusieurs visites car elle abrite un grand nombre de lieux touristiques: Le Museo Maqueta de La Habana Vieja, Museo de La Ciudad, le Museo de Navegación, le Museo de la Real Fuerza, le Museo del Ron, le Museo de Arte colonial, et d'autres encore.

Vous aprécierez aussi certains sites intéressants pour leur richesse architecturale tels que la Catedral de La Habana, le Palacio del Marqués de Arcos, le Palacio del Conde de Lombillo, le Palacio de los Condes de Casa Bayona, Palacio del Marqués de Aguas Claras, le Castillo de la Real Fuerza, et le Palacio del Segundo Cabo, situé sur la Plaza de Armas, la Iglesia y Convento de San Francisco de Asís, où se trouve le Museo de Arte Religoso, le Edificio Bacardi pour son architecture art deco.

Et s'ils vous reste quelque épaisseur de semelle après toutes ces visites, voici encore quelques lieux emblématiques qui ne vous décevront pas:

- Le bar la Floridita construit en 1817, initialement baptisé à cette époque du goûteux sobriquet de "Ananas d’argent", a été agrandi 1991, pour créer une partie restaurant devenu célèbre grâce à l’écrivain et journaliste Ernesto Hemingway qui s'y rendait régulièrement lorsqu'il logeait à l’hôtel "Les deux mondes" à quelques pâtés de maisons de là.

- Le Capitole (fondé en 1828 ), copie de la maison blanche, en plus grand et plus large a nécessité plus de 5000 ouvriers, 3 ans, 3 mois et 20 jours de travail et environ 17 millions de dollars pour achever sa construction. Construit de calcaire blanc d’aumônerie et de granit, son élégant dôme de 62 mètres en pierre est couronné d'une réplique de la statue en bronze du sculpteur du XVIe siècle Giambologna.

Il a été déclaré monument national en novembre 2010.

- Le Théâtre national Garcia Lorca (Opera de la Havane) juste à côté du Capitole national de Cuba, aujourd’hui grand complexe culturel doté de plusieurs salles, est l’une des institutions culturelles les plus importantes d’Amérique latine. Sa construction, érigée entre 1907 et 1914, autour de l’ancien Théâtre Tacon (de 1838), en fait le théâtre le plus ancien de l’hémisphère occidental, voir de l'univers, d'après cerains cubains.

Il accueille notamment d’importants festivals internationaux, comme celui du ballet de La Havane et de l’art lyrique, le Festival "La Huella de España" et le Festival national de narration orale scénique, entre autres.

Et si votre doux instinct de prévoyance vous a fait choisir une épaisseur double de semelle en cuir montée sur coussins aéroglisseurs votre bien informé guide vous donne encore quelques pistes de visites touristiques:

- Le Christ de la Havane, sculpture monumentale représentant le Sacré Cœur, réalisé par la sculptrice cubaine Hilda Madera Real qui l'utilisa pour sa construction du Marmon de Carrera  en Italie qui fait 20 mètres de haut, dressé 51 mètres au-dessus de la mer, 320 tonnes inaugurées le 24 décembre 1958, année de naissance de votre humble et dévoué guide.

- Le Castillo Del Morro (Château des Trois Rois) construit entre 1589 et 1630 par l’ingénieur italien Juan Bautiste Antonelli pour protéger l’entrée du port, avec une chaîne suspendue jusqu’à la forteresse de San Salvador qui se trouvait de l’autre côté de la baie.

- La Fortaleza La Cabaña (San Carlos de la Cabaña) construite par les Espagnols en 1763 suite à une bataille rempartée par les anglais qui leur permit de s'emparer effrontément du sus mentionné Castillo l'année précédente, est l’une des plus grandes forteresses du continent. Elle servit de prison sous le régime de Fulgencio Batiste et en 1959 puis lors du triomphe de la Révolution. Aujourd’hui c'est un parc historique contenant quelques musées.

- La Torres de la Muralla construite en 1698 avait pour objectif de protéger La Havane et la Couronne espagnole des corsaires et des pirates, dont furent probablement encore certains des nobles aieux de votre guide bien aimé, bien que, curieusement, aucun manuscrit officiel n'en fît encore mention. On voit encore des vestiges de mur devant le port et d’autres endroits dans la vieille Havane qui témoignent de la rudesse des assauts de mes valeureux ancêtres.

Deux portes ventilaient initialement La Muraille (la Puerta de tierra et la Punta) qui furent portées à 9. Cette enceinte constituait ce qu'on appelait la Havane intra-muros

En 1863, Perdio interez a commencé sa démolition qui a duré jusqu’au XXe siècle car il n’y avait plus vraiment d’assauts, mes aïeux s'étant convertis à des jeux guerriers plus paisibles et lucratifs.

- La Cathédrale de la Havane (Cathédrale de San Cristobal de La Havane) initialement église construite en 1748 elle fut promue au rang de mosq...euh... de cathédrale, pardon, en 1788. Diverses rénovations lui ont permi de demeurer l’une des plus belles constructions catholiques de l'univers connu.
Les restes de Christophe colon y furent déposés jusqu’en 1898 avant d'être ultérieurement transférés à Séville.



Mais votre dévergondé guide ne saurait trop vous conseiller de risquer ce qui reste de vos guêtres dans la vielle ville nocturne où vous découvrirez de nombreux autres joyaux cubains que sont les orchestres traditionels qui animent les cafés et les ruelles de leurs douces et éternelles mélodies jusqu'à une heure avancée de la nuit, salsa par ci, salsa par là ;-)

 

   

 

 

 

 

 

 

 

 

FaLang translation system by Faboba

Partagez cette page avec votre réseau social

FacebookMySpaceTwitterGoogle Bookmarks
2019  mon-voyage-a-cuba.com , création sites internet webologix