background
logo mon voyage à cuba

Epilogue: salsa et communisme

Je suis retourné trois mois plus tard à cuba, avec un bon projet à faire pour un client (je suis développeur web) qui me permettait de tenir financièrement.

son-cubano à VinalèsAlors j'imagine que vous vous demandez ce qui m'a ainsi conquis dans ce pays. J'ai choisi Cuba comme destination tout d'abord pour sa musique. Et de ce point de vue on ne peut espérer mieux. Vous avez, dans une île de quelques centaines de km de long, un concentré de toutes les influences musicales africaines, européennes et américaines qui a donné la musique la plus riche et la plus moderne du monde. Dans le moindre village cubain, comme Vinalès, vous trouvez 10 groupes de 5 musiciens et 2 ou 3 orchestres de 10 musiciens qui animent les boites de nuit et quelques restaurants ou cafés. Pour un ancien musicien comme moi, qui aime en plus danser la salsa, c'est le pied.

communisme à cubaEnsuite, totalement désabusé du système de vie qu'on mène en France j'étais très curieux de voir comment vivaient les gens sous un régime communiste. Alors comment vous parler de cette question épineuse et taboue ici come là-bas parait-il. D'abord quelques faits: jusqu'à il y a quelques années on n'avait pas le droit de faire du business avec l'argent ou l'immobilier et ça a certes ralenti la croissance éconmique de ce pays mais ça l'a protégé socialement aussi. Le cubain éprouve des difficultés à se nourrir richement mais il n'a pas de loyer à payer, il va à l'école gratuitement, se fait soigner gratuitement mais ne trouve pas de médicaments et le papier est cher. Chacun était propriétaire de sa maison qu'il pouvait échanger avec une autre. Mais pour ce qui est de la pauvreté du pays on ne peut nier que l'embargo maintenu sur l'île par les américains y est pour davantage que le régime politique. Il faut savoir que toute société qui commerce avec Cuba est bannie par les états unis et ne pourra faire affaire avec aucune société sous son contrôle. J'ai moi-même voulu une fois retirer de l'argent sur mon compte Paypal et Paypal, organisme américain, a purement et simplement bloqué mon compte, prétextant que j'étais quasi un terroriste. Certaines banques suisses refusent tout transfert d'argent vers Cuba. Un bateau qui y fait escale est interdit de séjour dans tous les ports américains... Les cubains manquent donc de tout. Vous faites plaisir en offrant un stylo bic qui écrit bien.

Alors j'entends et lis partout des grandes complaintes sur le malheur des cubains mais j'ai toujours été davantage bouleversé par la détresse mentale que par la misère économique. Parceque, rangez vos clinex, les Cubains ne mangent pas des entrecôtes à tous les repas mais du point de vue de la santé mentale je les trouve plutôt très bien portants.

J'y retourne cet hiver. A suivre...

Partagez cette page avec votre réseau social

FacebookMySpaceTwitterGoogle Bookmarks
2017  mon-voyage-a-cuba.com , création sites internet webologix